DMLA Paris (Dégénérescence Maculaire liée à l’âge)

DMLA Pontault-Combault

La DMLA : derrière ces lettres se cache une maladie chronique de l’œil qui altère la vision. Comment se manifeste la DMLA ? Comment la traiter ? Peut-on la prévenir ? Un spécialiste du traitement de la DMLA à Paris vous répond.

Qu’est-ce que la DMLA ?

C’est la dégénérescence maculaire liée à l’âge, une maladie dégénérative de l’œil. Elle entraîne une perte progressive de la vision centrale sans toucher la vision périphérique. L’âge est un facteur favorisant après 50 ans, et près de la moitié des personnes qui souffrent de DMLA ont plus de 80 ans.

DMLA Pontault-Combault

À l’origine de la maladie : la macula

La DMLA est une maladie de la rétine, la membrane qui tapisse l’intérieur de l’œil. Au centre de la rétine, au fond de l’œil, se trouve une petite zone de 2 mm de largeur appelée la macula. C’est elle qui permet à l’œil la vision centrale, la perception des détails et des nuances de couleurs. La DMLA a pour origine le dysfonctionnement de cette macula.

Deux sortes de DMLA

Il existe en réalités plusieurs DMLA

la DMLA sèche : la macula perd de son épaisseur et ne peut plus remplir correctement son rôle dans la vision,

la DMLA humide ou exsudative : de petits vaisseaux sanguins se développent anormalement sous la macula et perturbent son fonctionnement.

Une personne peut être atteinte des deux formes à la fois. La DMLA humide évolue plus rapidement que la DMLA sèche.

DMLA Pontault-Combault

DMLA exsudative

DMLA Pontault-Combault

DMLA sèche

Les symptômes de la DMLA

Les signes caractéristiques d’une DMLA sont :

une vision déformée des lignes droites qui apparaissent ondulées (on s’en rend compte en regardant un motif quadrillé),

une perception diminuée des contrastes et des nuances de couleurs,

l’apparition d’une tache sombre au milieu du champ de vision.

À ce stade, la DMLA affecte considérablement la vie quotidienne puisqu’elle gêne voire empêche la réalisation d’activités de précision (lecture, conduite, bricolage, reconnaissance des visages, …). Il est donc essentiel de consulter rapidement un ophtalmologue à Paris dès que l’on constate un de ces signes.

Pour dépister et établir un diagnostic de DMLA à Paris, l’ophtalmologue peut réaliser :

le test d’Amsler. Le patient doit fixer de chaque œil un point central sur une grille et, si des distorsions apparaissent sur les lignes, c’est un indice de DMLA.

Un fond de l’œil. Cet examen de la rétine permet d’y déceler des anomalies caractéristiques de la DMLA.

DMLA Pontault-Combault
DMLA Pontault-Combault

Le traitement de la DMLA à Paris

La DMLA est une maladie dont on ne peut pas guérir. Cependant, une fois le diagnostic posé par un ophtalmologue, des solutions existent pour en réduire la gêne occasionnée ou bien en freiner la progression. Voici les traitements que proposera un spécialiste à Paris :

La rééducation visuelle

Prise en charge par un ophtalmologue ou un orthoptiste, elle a pour objectif de permettre au patient de mieux utiliser sa vision périphérique pour palier la diminution de la vision centrale.

Les aides optiques

Plusieurs dispositifs matériels et numériques (loupes, applications) aident le patient à lire et à reconnaître les objets, les scènes et les couleurs, dans la réalité ou sur un écran.

Les injections intravitréennes

Ce traitement, préconisé pour traiter uniquement la DMLA humide, consiste à injecter dans l’œil un médicament qui va agir sur les vaisseaux responsables du dysfonctionnement de la rétine.

Les facteurs de risque de la DMLA

Nous l’avons dit, la DMLA ne se guérit pas mais un traitement de la DMLA à Paris peut ralentir la maladie. Par ailleurs, il est important de surveiller particulièrement sa vue en présence de ces facteurs de risque :

l’âge : à partir de 50 ans avec un risque accru au fur et à mesure du vieillissement,

les antécédents familiaux,

le tabac,

l’obésité,

les maladies cardio-vasculaires et le diabète,

l’exposition au soleil.